Resenhas

Resenha de compilação no site Baixada Meta

“Mais uma excelente produção desta veterana banda de Indaial, SC. O que temos aqui é um Thrash Metal Old School extremamente direto e empolgante com os dois pés fortemente fincados em seu estilo, com vocal limpo com pouco drive e guitarras navalhadas.”

Para ler a resenha completa, por favor, visite:
http://www.baixadametal.blogspot.com/2012/01/coletanea-endless-massacre-iv-saga.html

Contato para shows e merchandise:  Este endereço de e-mail está protegido contra spambots. Você deve habilitar o JavaScript para visualizá-lo.

Sites Relacionados:
www.rhestus.com.br
www.myspace.com/rhestus
www.metalmedia.com.br/rhestus

Metal Sickness (França)

http://www.metalsickness.com/chronique-album-cd-dvd-metal/rhestus-games-of-joy-games-of-war-autoproduction-2010.html

Mes amis, les brésiliens ne sont pas bons que dans le domaine du foot et du trémoussement du bikini /string sur la plage : ils ne sont pas mauvais en metal, aussi. On a récemment pu s’en apercevoir avec des groupes comme Losnia, Khrophus ou Shadowside qui tendent à se faire leurs petites places au soleil à côté des grosses cylindrées que sont Sepultura et tutti quanti.
Parmi eux, les thrasheux de Rhestus ne sont pas en reste (aha !) avec bientôt 20 ans activisme dans la sphère metal. Malgré une discographie assez maigre (2 démos en 1996 et 1999, un album "Embryo Of The Endless Sands"en 2003 et un EP / best of en 2008), les brésiliens sont repartis comme en 40 en nous proposant leur dernière offrande, "Games Of Joy... Games Of War !" qui se pose déjà comme un disque charnière dans la carrière de Rhestus depuis 1993…

…un disque charnière, car ce second album est le fruit d'un travail de longue haleine qui, entre changement de line up et réorientation musicale thrash, a permis de (re)donner un souffle nouveau à ces brésiliens un peu en perte de vitesse depuis plus de 7 ans...
En effet, si "Embryo Of The Endless Sands" avait laissé entrevoir un formidable potentiel façon metal old school à l'époque, il faut bien avouer que beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et que Rhestus n'a pas transformé son essai à cause de l'incessante valse des lines up. Difficile donc de sortir la tête hors de l'eau et de sortir du ventre mou du genre… Cependant, les brésiliens se sont remis au travail avec ce "Games Of Joy... Games Of War !" afin de nous présenter un visage nouveau. Fini les affres de la ligue 2, Rhestus vise maintenant plus haut !

Pour ce faire, on va avoir droit à un relifting du thrash à papa avec actualisation des sonorités et éventail plus vaste. Ainsi, le groupe va lorgner du côté du thrash européen en reprenant à son compte les influences de Kreator, Destruction et Sodom sans jamais renier l'apport du des aînés ricains (Exodus en tête). Et contre toute attente, ce mélange des genres thrash va donner à la musique de Rhestus une singularité assez accrocheuse et ce, même s'il elle va être souvent dénuée d'originalité.
C'est pourquoi, il ne sera pas rare de taper du pied devant les plans convenus mais ô combien jouissifs de morceaux comme "Trivial Pieces Of Meat", "Untiring Torturer", "Scars" ou "Cowardly Terror". On sent que les brésiliens maîtrisent leur sujet de bout en bout et que le maître mot c'est HEADBANG !
Inutile donc de dire qu'il ne faudra pas chercher dans ce "Games Of Joy... Games Of War !" une quelconque once d'expérimentation, des structures barrées et des sonorités nouvelles. Non. Bien au contraire, Rhestus va prendre un malin plaisir à battre (et rebattre) les sentiers battus (et rebattus) du thrash des 80's / 90's et nous envoyer du lourd sans se poser de questions.

A l'arrivée "Games Of Joy... Games Of War !" ne va pas révolutionner le genre certes, mais il va permettre à Rhestus de se relancer dans la course aux échalotes (pourquoi je dis ça, moi ?). Ce second album est donc un renouveau pour les brésiliens qui ne pouvaient pas mieux rêver meilleur retour. Espérons maintenant que cette bonne dynamique reste constante, et que Rhestus se remette à plancher sur une nouvelle réalisation…

Lords Of Metal (Holanda)

http://www.lordsofmetal.nl/showreview.php?id=19655&lang=en

Koen: The Brazilian invasion continues with another new name from the fucking underground: Rhestus! Apparently they aren’t really new because the band was already created in 1993 and has already released two demo’s (‘Had A World’, 1996 and ‘Heroes of The Doomsday’, 1999, both available through the band’s website on one CDR), a full-length entitled ‘Embryo Of The Endless Sands’ (2003) and a MCD which goes by the name ‘Rest Of Old, New And Rare Of 15 Years’ (2008). ‘Games of Joy…Games Of War!’ is a thrashing effort that comes from the underground and stays in the underground, just like I like it most! This music contains no gimmicks, no machinery and no excuses. These guys are out to kill all posers that stand in their way. These dudes spit forth unbridled thrash metal and leave no prisoners. Old school thrashers better test out this band. You won’t be sorry, mark my words.

Rating: 74/100 (details)


Hospedado e desenvolvido por Rhestus